Témoignage du Groupe La Poste entreprise partenaire d’Evolua Formation

Evolua Formation à l’honneur d’être le centre d’apprentissage partenaire du Groupe La Poste depuis 2017. Elle nous fait l’honneur d’accueillir cette année 18 stagiaires repartis au sein de nos filières de BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client (NDRC), du Bachelor Banque Finance et Assurance (BFA) et du Mastère Manager en Stratégie et Développement d’Entreprise (MSDE).

Le Groupe La Poste nous fait le plaisir d’accueillir nos apprentis au sein de La Banque Postale et de La Poste Courrier, une pluralité des métiers et des missions toujours plus riches.  

Dans ce contexte difficile, d’un second confinement et de la fermeture de nombreux commerce, nous avons souhaité échanger avec Hugues De Combarel Responsable de l’Action Commerciale chez La Poste courrier et son apprenti Laury Yon en Mastère MSDE.

Nous souhaitons grâce à ce témoignage, mettre en avant de quelle manière leur quotidien professionnel s’est organisé en vue de ces 
nouvelles mesures gouvernementales. 

Hugues De Combarel, Responsable de l'action commerciale

Hugues de Combarel_Responsable_action_commerciale_La_Poste_Courrier
Hugues de Combarel Responsable de l’action et de l’animation commerciales Branche Services-Courrier-Colis DEX Normandie Site de Saint-Martin des Champs, Granville, Villedieu la Colombe, Bréhal, Brécey et Saint-James

Laury Yon, Responsable de l'action commerciale en Apprentissage

Laury_yon_boîte_postale
Laury Yon Alternante Responsable de l’action et de l’animation commerciale Branche Services-Courrier-Colis DEX Normandie Site de Saint-Martin des Champs, Granville, Villedieu la Colombe, Bréhal, Brécey et Saint-James

Ils témoignent de leur quotidien professionnel en ce contexte de second confinement

Avec ce nouveau confinement, vous avez réussi à conserver votre activité ? Et sous quelle forme ? (En entreprise, en télétravail, les deux)

Hugues De Combarel:

« Nous avons pu maintenir notre activité. En ces temps compliqués, pour l’ensemble de nos clients, nous nous devons d’être présents auprès d’eux en les accompagnant au plus près de leurs besoins. Pour le service commercial, nous restons présents et sommes en soutien des équipes de production. »

Laury Yon :

« Nous avons gardé les mêmes habitudes de travail, pour le moment, le confinement n’a eu aucun impact sur notre activité. Cette dernière a même beaucoup progressé depuis le début du confinement, due en partie à une forte augmentation de colis. »

Comment s’est adaptée votre entreprise en vue de ces nouvelles mesures gouvernementales ?

Hugues De Combarel:

« La Poste, au travers de ses missions de service public, se doit de rester présente auprès de l’ensemble de la population. Nous avons même renforcé nos équipes de production par l’embauche de plus d’une dizaine de collaborateurs (9000 sur tout le territoire national). Pour Le groupe La Poste les mois de novembre et décembre représentent la période la plus forte de l’année. Les mesures gouvernementales et notamment le confinement, impliquent une évolution des habitudes de consommation et nous amènent un flux colis supérieur aux années précédentes. Nous allons traiter en France jusqu’à + de 3 millions/jour et certaines plateformes industrielles vont traiter + de 35 000 colis/heure. »

Laury Yon :

« La période de fin d’année est toujours très importante pour nous. Pour soutenir cette augmentation, des personnes viennent en renfort et la flotte de véhicules est plus conséquente. La Poste a prévu une stratégie commerciale pour apporter son soutien et aider les entreprises à développer leur digitalisation. »

Vos missions au sein de l’entreprise changent-elles avec le confinement ? Si oui ? De quelles façons ? 

Hugues De Combarel :

« Mes missions ne changent pas radicalement. Je reste en contact permanent avec mes clients et leur trouve les solutions adaptées à leurs besoins et attentes. C’est durant ces périodes que l’écoute active à tout son sens. Nous nous devons, par respect pour nos clients, d’être le plus réactif possible. »

Laury Yon :

« Mes missions n’ont pas changé pour le moment, je suis un soutien pour mon tuteur et je l’aide dans ses missions quotidiennes. »

Et vous, comment vous êtes-vous adapté à ce re-confinement ? Au niveau professionnel et dans votre vie de tous les jours ?

Hugues De Combarel :

« L’adaptabilité fait partie d’une des qualités majeures d’une force commerciale. Pour ma part, l’ensemble des réunions sont réalisées sous Teams. Je ne me déplace presque plus chez mes clients et traite très souvent par téléphone. L’ensemble de mon équipe est managé à distance et nous faisons des points très régulièrement. A titre personnel, nous ne profitons plus aussi souvent du bord de la mer… »

Laury Yon :

« L’ensemble des rendez-vous se fait par téléphone. Toutes nos réunions se font via Teams. Je télétravaille lorsque ma présence sur les sites n’est pas requise. Je réalise également du management à distance quand je suis chez moi. »

Les cours se dispensent maintenant en distanciel, comment vous y adaptez-vous ?

Laury Yon :

« Je me mets dans une pièce au calme quand je peux. J’ai certains soucis de connexion lorsque je mets la caméra donc j’allume seulement le micro. Ma participation n’a pas changé, même si, il est plus difficile d’intervenir. Ce n’est pas la première fois que je fais des cours à distance donc je me suis vite habituée. Cependant, cela demande plus de concentrations, ce qui provoque une fatigue plus rapide qu’en présentiel. » 

Quelles sont selon-vous les éléments importants à mettre en place pour s’adapter au mieux aussi bien au travail que pendant les cours selon vous ?

Laury Yon :

« Se retrouver seule pour ne pas être distraite. Avoir un matériel adapté pour pouvoir suivre correctement les cours. » 

Quel est votre ressenti sur le suivi et l’échange avec les formateurs et les camarades de classe pendant les cours à distance ?

Laury Yon :

« »Malgré ce deuxième confinement, on arrive à avoir un bon contact avec les formateurs et la classe. Même si on ne peut pas se voir en vrai, on communique via d’autres moyens, Messenger, Mail, ou bien sur la plateforme Teams. Les formateurs redoublent d’ingéniosité pour nous aider et être à l’écoute malgré la distance. Ils restent disponibles pour répondre à nos questions, ou lorsque nous avons besoin de leur parler. 
En ce qui concerne la communication avec mes camarades, elle se fait via une conversation de groupe. Tous ensemble, on fait de notre mieux pour s’entraider, dans ce deuxième confinement difficile. »

En ce qui concerne le lien avec le centre de formation et l’équipe d’Evolua Formation, pouvez-vous nous parler de vos ressentis ?

Laury Yon :

« Le lien avec le centre de formation reste intact même si on n’est pas en présentiel. Si l’on rencontre des difficultés,   pour nous apporter des solutions et un soutien. Lors de l’annonce du confinement ils ont su être très réactifs sur la mise en place des cours et à nous communiquer la procédure à suivre. C’est une très bonne école. »

L'équipe Evolua Formation vous remercie pour ce témoignage !

Laisser un commentaire

19 − 17 =